Histoire

Historique de création du port


Fréquenté depuis l’Antiquité, le golfe de Saint-Florent abrite au Moyen-Age le port de l’évêché du Nebbiu qui porte le nom de Sancto Fiorentio.

Situé au pied de la citadelle et à proximité des abris sûrs de Fornali et de la Mortella, son emplacement conforte les Génois dans leur choix de créer une cité à laquelle ils donneront en 1440 le nom de Saint-Florent.

L’empereur Napoléon 1er, qui l’a visité en 1793, regrettera d’ailleurs dans ses mémoires de n’avoir pu faire de la ville une capitale et une place forte.

Ce n’est toutefois qu’en 1844 que de grands aménagements débuteront pour permettre au port de prendre de l’ampleur et mettre à l’abri les bateaux de pêche, cette dernière constituant à l’époque l’activité principale des habitants.

Dès 1903, le vapeur de la compagnie Fraissinet, assurant les liaisons entre le continent et la Balagne, fait escale à Saint-Florent tous les quinze jours mais cette liaison prendra fin en 1938.

Entre les deux guerres, plusieurs projets sont envisagés pour agrandir le site avec une destination commerciale.

Cependant, il faudra attendre les années 1960 pour voir la création du port de plaisance dont les premiers tarifs seront fixés le 4 juin 1965.

Depuis cette date, celui-ci n’a cessé de s’agrandir, jusqu’à compter près d’un millier de places aujourd’hui, en faisant même le premier port de Corse en nombre d’anneaux.

En 2016, le port de Saint-Florent obtient pour la première fois le Pavillon Bleu témoignant d’un engagement depuis plusieurs années dans une démarche environnementale.

Le Port de Saint Florent
Longeant la côte occidentale aux paysages sauvages et accidentés vous doublerez la pointe de la Mortella pour découvrir le Golfe de Saint-Florent et tout au fond, le village qui lui a donné son nom.
CONTACT
  • Capitainerie de Saint-Florent - 20217 St-Florent
  • Tél : 04.95.37.00.79
Label – Pavillon bleu